Découvrir le Panama

Le Panamá, un territoire riche en diversité et en contrastes

À l’extrême-sud de l’Amérique Centrale, bordé par deux océans immenses à l’est et à l’ouest, le Panamá fait souvent plus parler de lui pour son fameux Canal et ses facilités bancaires et fiscales, que pour son histoire coloniale et son écosystème rare. C’est pourtant le pays dont la plus grande partie du territoire est constituée de parcs nationaux, sans oublier ses plages idylliques, aux accents de paradis sur terre.

Panama City: une capitale moderne et ouverte sur le monde

Panama City
Panama city, capiltale du pays

C’est souvent par la capitale que commence un voyage-découverte du Panamá.
Ville multiculturelle nichée sur la
Côte Pacifique, Panama City surprend par sa modernité. Des gratte-ciels de l’Avenida Balboa, d’Obarrio et de Punta Paitilla aux centres commerciaux géants de Multiplaza ou Albrook, elle a des airs de grand centre économique nord-américain.

Canal de Panama

Chef d’œuvre d’ingénierie moderne au cœur de la forêt primaire, le Canal de Panama est l’attraction touristique principale du pays.
Œuvre magistrale initiée par le français
Ferdinand de Lesseps, avant de passer sous contrôle nord-américain, le canal est aujourd’hui entièrement géré par le Panamá, depuis le 31 décembre 1999. Il représente une source majeure de revenus pour le pays.

Des vestiges de la colonisation 

Panama City Casco Viejo

Fort de son riche passé colonial, le Panamá abrite également de nombreux sites historiques, dont les ruines de Panamá Viejo, l’ancienne cité détruite par les flammes, ou encore le charmant Casco Viejo, centre colonial aux ruelles pavées et demeures historiques hautes en couleur. Sur la côte caribéenne, les villages de Portobelo et San Lorenzo accueillent les fortifications espagnoles parmi les plus importantes et les plus anciennes des Caraïbes.

Un pays à la biodiversité rare, aux fortes traditions indigènes

Lorsque l’on s’éloigne de la ville moderne, la nature reprend totalement ses droits. Le Panamá peut s’enorgueillir de pas moins de 16 parcs nationaux riches en biodiversité, parmi lesquels le Parque Metropolitano, au cœur de Panama City, ou encore les parcs nationaux du Chagrès et du Darién, où de nombreuses espèces rares et menacées ont trouvé refuge, parmi lesquelles le tapir, le jaguar, le singe-araignée, ou le mythique oiseau quetzal, emblème du monde maya. Les forêts denses du Darién et du Chagrès abritent aussi l’une des communautés indigènes les plus anciennes du pays, les Emberá.

Dans le nord, à la frontière avec le Costa Rica, la région montagneuse de Chiriquí offre un climat plus tempéré, propice aux sports d’aventure et à l’éco-tourisme, notamment aux alentours du village de Boquete: rafting, randonnées sur les traces du quetzal ou dans les plantations de café, ou encore, plus les plus téméraires, l’éprouvante ascension du volcan Barú.

Des plages idylliques

Plage du Panama

Le Panamá est également reconnu pour ses plages immaculées, aux eaux translucides, véritables paradis pour les touristes à la recherche de détente et de farniente, parmi lesquels les archipels de Bocas del Toro, côté Caraïbes, ou de Las Perlas, côté Pacifique. Mais le clou d’un voyage au Panamá, c’est sans nul doute une escapade de rêve dans les îles San Blas. Territoire administré par la tribu indigène des Kuna Yala, l’archipel se compose d’une succession de près de 380 îles et îlots idylliques, le tout formant un paysage à la beauté incomparable. Un petit paradis.

Une pensée sur “Découvrir le Panama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *