Visiter le Québec en hiver

Durant 5 mois, le froid s’installe dans l’ouest du Canada. L’hiver recouvre le pays d’un étincelant manteau blanc et donne aux paysages une ambiance féerique. Nous avons trouvé ce moment idéal pour découvrir plus précisément le Québec !

L’hiver, la saison active au Québec

Les autochtones attendent toujours impatiemment cette période car elle est riche en animations. En effet, ils pourraient rester emmitouflés devant un feu de cheminée mais ils préfèrent de loin profiter de toutes les activités hivernales.

Pêche à la ligne tout confort

Les canadiens n’ont pas froid aux yeux et sont nombreux chaque hiver à pratiquer une pêche particulière. Il s’agit d’une technique traditionnelle héritée de leurs ancêtre amérindiens.
Dés que l’épaisseur de neige est suffisante sur le fjord de Saguenay s’installent des centaines de cabanes pour recréer un village éphémère.
Il ne s’agit pas d’un marché de Noël mais bien de chalets dédiés à la pêche !
Équipé d’un poêle pour se réchauffer, ils sont loués avec tout le matériel nécessaire fourni (appâts, cannes et combustibles pour chauffer).
Ainsi, de nombreux canadiens et touristes s’installent pour pêcher tranquillement installés au chaud depuis leur cabane des sébastes, des éperlans ou bien encore de la morue.

Course en canot à glace

Les canots étaient autrefois réservés aux québécois souhaitant aller de Lévis à Québec. Ces deux villes sont séparées par le fleuve Saint Laurent large de 800 mètres.
Depuis 1955, la traversée constitue une activité sportive marquant le début du carnaval de Québec.
Au programme : ramer, pousser, inspirer et expirer… cela n’a rien d’une promenade ! En effet, c’est équipé de bottes en néoprène, gros crampons et d’un gilet de sauvetage que l’on embarque pour une croisière sportive entre l’eau glaciale et la neige.
Chaque canot est conduit par un expert permettant d’apprécier tout de même le panorama incroyable qui défile à toute vitesse au pied du château de Frontenac.

Les chiens de traîneau en pleine activité au Québec
Les chiens de traîneau en pleine activité au Québec

Profiter de la neige

En ski, en motoneige, sur un attelage de chiens de traîneau, en raquettes ou en luge, les canadiens savent varier les plaisirs sur leurs quelques 33500 kilomètres de pistes !

L’option confort : motoneige ou chiens de traîneau

Pour glisser tout en faisant des photos (attention tout de même aux secousses), ces deux moyens de locomotion sont parfaits. Les attelages peuvent être constitués de 9 chiens ou moins selon le nombre de personnes sur le traîneau. Laissez vous tracter par ces huskies qui semblent s’amuser sans effort sur ces milliers de kilomètres de pistes balisées.
Vous aurez l’impression d’être le père Noël derrière ses rennes !
Pour profiter un maximum de la magie des paysages, nous vous conseillons de partir tôt le matin. Il fait certes très froid (-20°C) mais c’est l’occasion d’apprécier le calme du réveil de la nature au cœur de ces grands espaces de liberté. Un peu comme à Whistler en Colombie Britannique à quelques kilomètres de Vancouver.

La randonnée en raquettes

Sur les hauteurs se trouve le parc national de Monts-Valin. Cette région est la plus enneigée du Québec et il est possible de se livrer à la randonnée en raquettes. Cette activité est très prisée pour les souvenirs qu’elle laisse. En effet, la lumière de l’hiver particulièrement claire et nette rend ces formes enneigées étincelantes sous les rayons du soleil. Le cadre entier plonge le visiteur dans un décor de film alors qu’il traverse la vallée des Fantômes (ce nom !).

Lever de soleil au Québec
Lever de soleil au Québec

Ce vallon porte ce nom car grâce à ( ou à cause de ?) son exposition, ses arbres sont totalement givrés à cette période de l’année. Ce qui leur donne un aspect de personnages énigmatiques dont est tiré le nom de la vallée.

Déguster les spécialités culinaires riches

Après l’effort, le réconfort, et pour se réchauffer il faut bien manger ! Place aux spécialités copieuses du Québec en hiver.

La poutine

Ce plat traditionnel est cuisiné dans tout le Canada. La poutine se compose de grosses frites de pomme de terre généreusement recouvertes de fromage et enrobées d’une épaisse sauce brune. Elle existe sous plusieurs formes pour pouvoir la consommer sur le pouce (en cornet) ou sur place.

La poutine, plat traditionnel se déguste partout au Québec
La poutine, plat traditionnel se déguste partout au Québec

La soupe au pois

Rien de tel que le plat national du Québec pour se réchauffer rapidement. Elle est composée de pois entiers, de carottes, de lard, d’oignons et enfin de céleri. Une bonne source de vitamines que certaines variantes proposent arrosée de sirop d’érable pour reprendre encore plus de forces.

Les fèves au lard

Ce curieux petit déjeuner est réputé pour être le meilleur coup de boost pour affronter le froid ! Il est composé de lard fumé, de haricots noirs et de fèves le tout arrosé de sirop d’érable. Ce mélange doit ensuite mijoter longtemps au four pour délivrer toutes ses saveurs.

En espérant que ces petits conseils vous donnent envie d’aller visiter le Québec en hiver. C’est la meilleure période pour profiter à fond de cette sublime région et en plus ils sont francophones !
A très vite,

Chloé

Photos Pixabay et Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.