A la découverte les passages parisiens

Connaissez-vous les passages de la capitale française ? Sans l'admettre, beaucoup de Parisiens en ignorent souvent l'existence. Ces tronçons de rue commerçante parfois couverts d'une verrière, datent pour la plupart du 19 ème siècle.  Passage des Panoramas, Galerie Vivienne ou du Grand Cerf, ils ne sont plus aujourd'hui qu'une vingtaine. La plupart se situent près des grands boulevards, du quartier Montorgueil et de l'Opéra Garnier

Un saut dans l'histoire

Le tumulte parisien n'entre pas dans ces anciennes galeries. Lors d'un séjour à Paris, seul le passant s'y promène en oubliant de regarder sa montre. Certains sont restés si authentiques qu'on peut même y remonter le temps. Situé près du quartier Saint Michel, la Cour du Commerce Saint André n'a pas changé depuis le 18 ème siècle. Cette portion de rue aux pavés cabossés regorge d'échoppes aux fières enseignes. Elle dissimule aussi une entrée secondaire de la Brasserie Le Procope. La légende veut que le tribun Danton, qui logeait à deux pas, empruntait ce passage pour se rendre dans son café préféré. On peut ainsi marcher dans ses pas, avant de reprendre sa découverte de la ville, ou de retrouver son hôtel de charme à Paris

Des galeries dédiées aux beaux-arts

Si elles possèdent toutes, ce calme et cette ambiance un rien suranné, chaque galerie revendique une beauté singulière. Le Passage Jouffroy, situé près de l'Opéra, abrite par exemple le musée Grévin et ses statues de cire. Ce fameux procédé a été inventé par Mme Tussauds à l'époque de la révolution française. Il permet encore aujourd'hui à de nombreux curieux de rencontrer les sosies des grands hommes. Après une visite du musée, les plus chanceux peuvent également traverser le boulevard et s'offrir une soirée aux théâtres des Variétés. Notons que le passage des Panoramas, cache quant à lui l'entrée des artistes de ce théâtre. 

De véritables cabinets de curiosité

Outre les visiteurs d'un jour, on reconnaît aussi dans ces passages de nombreux habitués. Certains trouvent dans ces boutiques intemporelles de véritables trésors. Les petits commerces de ces passages abritent de nombreux artistes : bijoutier, styliste, photographe et aussi collectionneurs. On y déniche notamment des albums complets d'anciens timbres, de vrais costumes de scène, des éditions originales de bandes dessinées, des affiches de films des années 30, et même du mobilier pour poupées. Tout est bien réuni dans les galeries parisiennes pour respirer l'air du vieux Paris. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.