Bien choisir son spot pour aller faire du rafting

Le rafting est arrivé en France il y a quelques années et fait fureur chez les amateurs de sport de plein air. L’activité consiste à se lancer dans les rapides d’une rivière à bord d’un radeau pneumatique. Ça bouge beaucoup, mais les sensations fortes seront au rendez-vous. C’est une activité que l’on peut pratiquer entre amis, entre sportifs ou en famille à condition de bien choisir le spot qui convient à son niveau de pratique.

Commencez par le premier niveau

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas froid aux yeux et que vous avez une bonne condition physique que vous allez pouvoir vous attaquer aux rapides du Colorado dès votre première sortie. Il faut être raisonnable et procéder par étape, surtout si on décide d’en faire avec des adolescents. Sur les sites spécialisés dans la réservation d’activités de plein air, vous trouverez les meilleures descentes en rafting en fonction de leur niveau de difficulté.

Jouez la carte de la sécurité

En France, hormis sur les torrents de haute montagne, la plupart des parcours sont accessibles à tous les niveaux de difficulté. Certains parcours sont même réputés pour les sorties familiales ou entre amis, comme dans le parc national du Morvan ou dans l’Allier par exemple. Par contre, quand on s’approche des rivières de la haute Savoie, ou à certains endroits des gorges du Verdon, le niveau de difficulté augmente. Enfin, quand vous aurez acquis beaucoup d’expérience, vous pourrez vous lancer sur des parcours plus difficiles à l’étranger.

Les équipements à prévoir

Commencez par éviter d’y aller en tong, mais avec des baskets. Si vous tombez du pneumatique, il peut y avoir des rochers tranchants. Ensuite, les eaux sont parfois froides. Il faut donc prévoir une combinaison en néoprène. Généralement, vous n’avez pas besoin de l’acheter, car les clubs de location les fournissent avec les rames, les gilets de sauvetage et le casque bien entendu.