Création d’une agence de voyages : les étapes incontournables

Il faut reconnaitre que l’agence de voyages est une activité particulièrement rentable, surtout pendant les périodes de vacances. C’est pourquoi les investisseurs sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans l’aventure. Bien entendu, il convient de respecter toutes les conditions imposées par la loi en vigueur afin de réaliser ce rêve ambitieux. Voici les étapes à suivre. 

Les choses importantes à faire avant d’ouvrir une agence de voyages 

Avant de lancer une activité professionnelle dans le domaine du tourisme, il est indispensable de réaliser une étude de marché. L’objectif est, bien entendu, d’analyser l’évolution du secteur des agences de voyages locales afin d’élaborer une stratégie commerciale adaptée à la situation. Grâce à cette étude, il est possible d’identifier les principaux concurrents, les fournisseurs potentiels ainsi que les attentes des clients (ou prospects).
D’un point de vue concret, les données recueilles permettront au porteur de projet de créer des offres commerciales alléchantes. 

Un particulier est tout à fait en mesure de créer une agence de voyages, à condition de suivre des formations professionnelles dans le domaine du tourisme. Tout dépend, bien sûr, des objectifs et des ambitions du porteur de projet. S’il veut que son entreprise devienne la référence dans le secteur, la durée de la formation sera inévitablement longue. Quoi qu’il en soit, depuis l’entrée en vigueur de l’article L. 211-1 du Code de Tourisme, il n’est plus obligatoire d’être titulaire d’un diplôme de tourisme pour ouvrir une agence de voyages en France. 

Obtenir son immatriculation au RCS

agence de voyageConformément à la loi en vigueur, toutes les entreprises tricolores doivent obtenir une immatriculation au Registre des opérateurs pour pouvoir lancer une activité dans le secteur du tourisme. Bien sûr, celle-ci devra être renouvelée tous les trois ans. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de remplir un formulaire en ligne sur certains sites permettant d’obtenir le numéro RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) de son agence de voyages.

Si tout se passe comme prévu, la prochaine étape sera de commander un extrait de kbis. Il s’agit, en clair, d’un document administratif prouvant l’existence juridique d’une entreprise immatriculée au registre du commerce. Cet extrait est délivré par greffier du tribunal de commerce et contient différentes informations, concernant notamment : le numéro et la date d’immatriculation, la dénomination sociale de l’entreprise, son activité commerciale exercée, etc. L’extrait kbis contribue effectivement à renforcer la transparence de l’enseigne envers ses partenaires. Il se présente comme outil de vérification pour ses partenaires et concurrents.

Souscrire une assurance responsabilité civile est également obligatoire pour ceux qui souhaitent ouvrir une agence de voyages en France. Pour rappel, celle-ci permet au professionnel d’être couvert contre les dommages causés à un client par l’intéressé lui-même, l’un de ses salariés, ses locaux ou son matériel. Avant d’immatriculer son agence de voyages au RCS, le directeur a l’obligation de souscrire une garantie financière auprès d’un organisme habilité (compagnie d’assurance ou établissement bancaire). Elle laisse la possibilité de garantir le suivi des prestations achetées en cas de défaillance.

En ce qui concerne le choix du statut juridique de l’entreprise, le porteur de projet peut se tourner vers le SA, la SAS, la SARL, l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), l’EI ou l’EIRL.