Dubaï, une bonne ou une mauvaise idée de voyage

Quand on parle des Émirats Arabes Unis, les avis sont toujours partagés. Entre ceux qui ont adoré, captivés par les contrastes offerts par le pays, et ceux qui ont détesté, souffrant de la chaleur et fustigeant les mœurs strictes, il existe toujours un grand fossé. En particulier, Dubaï, en quelque sorte désignée comme la perle des Émirats, incarne à elle seule toutes ces contradictions que l’on retrouve dans cette région du globe. Il s’agit d’un mélange de démesure, d’opulence criarde, de chaleur extrême, comme si une agitation soudaine était tombée dans crier gare sur ce petit coin de la péninsule arabe.

Dubaï, une ville unique au monde

Ainsi, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, la destination Dubaï pour un voyage est de toutes les manières une ville unique au monde. Rien que pour sa singularité, on ne peut que conseiller d’aller y faire un tour, ne serait-ce que le temps d’une escale entre deux vols. Vous pourrez y admirer la Burj Khalifa, qui n’est ni plus ni moins que le plus haut édifice jamais construit par l’homme, avec ses 828 mètres de hauteur. À son pied, vous pourrez déambuler dans le Dubaï Mall, symbole de la démesure et de la l’opulence qui sont tombés sur ce territoire voilà maintenant plusieurs années.

Dubai burj-al-arab

 

Tenter d’appréhender Dubaï sous une autre perspective, c’est possible

Néanmoins, pour ceux qui souhaiteraient se faire une idée de ce à quoi pouvait ressembler la Dubaï originelle, humble port de pêche situé sur les bords du Golfe Persique, il faudra aller chercher les rues pittoresques du centre historique Al-Fahidi, au cœur duquel les maisons de corail et de gypse ont été scrupuleusement restaurées. Une belle façon de montrer que Dubaï n’a pas totalement rompu avec les traditions de ses aïeuls. Enfin, il est également possible de découvrir la ville côté désert, en réservant une excursion en 4×4 ou en quad, qui donne également une autre vision du pays.