Un été à la montagne mais bien préparé.

La crise sanitaire du Covid-19 est encore loin d’être une histoire ancienne. Pourtant depuis quelques jours, la possibilité d’envisager des vacances d’été est passée de doux rêves en une notion beaucoup plus concrète.
La réouverture des plages et les belles journées de fin mai apportent encore un peu plus d’esprit de vacances dont les français ont bien besoin après 8 semaines de confinement.

Quelles tendances pour les vacances ?

Pourtant, il semble évident que les prochaines “grandes vacances” ne seront pas comme les autres, comme “celles d’avant”. Une immense majorité des destinations mondiales classiques seront inaccessibles ou fortement contrôlées, ajoutant de l’incertitude au stress.
Les vacances devraient donc être franco-françaises. Sans doute l’occasion pour beaucoup de redécouvrir certaines régions moins “tendances” habituellement, même si les classiques zones littorales vont avoir la faveur des vacanciers. Pourtant, les mesures barrières et les différentes règles sanitaires misent en place pourraient limiter les possibilités d’accès aux plages.
S’il y a bien un territoire où les limites sont presque infinies c’est la montagne. Et la France possède un patrimoine naturel montagnard assez incroyable. Voici sans doute la très grande tendance de l’été à venir : le grand air pur d’un massif montagneux.

Vacances à la montagne en été, savoir se préparer

La majorité des foyers est équipées pour les vacances d’été en bord de mer, mais bien moins préparer au séjour à la montagne hors ski.
Ainsi, il est impératif, pour vraiment profiter de son séjour en altitude, de prévoir une préparation différente.
En général, qui dit vacances estivales en montagne dit pratiques sportives. Il est extrêmement rare de voir des vacanciers rester en bordure de piscine pendant toute leur semaine dans une station d’estive.

S’équiper pour la randonnée

S'équiper pour la randonnée

Le sport numéro 1 est bien évidement la randonnée pédestre.
Très facile d’accès, grâce aux nombreux itinéraires balisés et référencés, la randonnée est une pratique populaire qui demande toutefois un bon équipement adéquate. L’évidence est de s’occuper des chaussures, mais il est important de ne pas négliger l’habillement ( il fait vite très froid en montagne) et les accessoires comme le sac à dos ou éventuellement le sac porte bébé, des bâtons des marches, un équipement de sécurité, l’hydratation ( on évite les bouteilles en plastique ! ) etc.
Pour les randonnées plus sportives, il peut être envisagé de compléter ces achats par du matériel de sécurité comme des cordes, des outils de signalement etc.

Le trail, la nouvelle grande tendance en montagne

Trail running en montagne

On a pu constater l’engouement des français pour la course à pied. Depuis des années, la pratique du running se démocratise et sort des routes et du bitume. Il est très agréable de courir sur des sentiers mais aussi sur les chemins de randonnées et les itinéraires spécialisés. Cette pratique, venue des USA, est baptisée Trail ou trail running. Elle compte de plus en plus d’adeptes réguliers. Mais attention, cette activité demande une préparation particulière et un équipement particulier, surtout sur des sentiers à forts dénivelés. Là encore, des chaussures spécifiques sont indispensables. Le sac d’un traileur est adapté ( plus petits et fait pour porter des flasques d’eau) à la course, tout comme le baton de trail, spécifique lui aussi ( pliable, plus léger) . La pratique demande aussi un entrainement préalable pour s’habituer au fameux D+ qui met à mal les jambes et le coeur de l’apprenti traileur

VTT de descente, la descente d’été

VTT de descente

Pour les amateurs de sensations fortes, la grande tendance des vacances à la montagne profite des installations pour le ski en montée et descente. Le VTT de descente consiste donc à descendre des pistes aménagées puis de prendre les remontées mécaniques avec les vélos pour pouvoir recommencer encore et encore. Cette pratique, très grisante, est à pratiquer avec des professionnels qui pourront louer vélos et équipements de sécurité adaptés. Pas question de se lancer avec un VTT classique et sans l’ensemble des protections.