La grande tendance randonnée se confirme

Avec l’arrivée de l’été revient aussi l’envie d’évasion et d’air pur. Si pour certains, seul le bord de mer peut répondre a ce type d’attente, pour d’autres ( et ils sont de plus en plus nombreux) c’est en montagne que ce cocktail de bien-être est possible.

La randonnée en montagne, bien plus qu’un sport

La rando a connu un essor incroyable ces dernières années. Si pour certaines régions comme les Alpes, les Pyrénées, ou la Corse c’est une suite logique aux sports d’hiver, d’autres régions moins connues pour les “sommets” sont aujourd’hui arpentées chaque été grâce aux très nombreux sentiers de randonnée développés partout sur le territoire.
Aujourd’hui la randonnée est devenue bien plus qu’une simple activité sportive. Véritable phénomène de masse, elle est pratiquée tous les étés par des amateurs de tous niveaux, de tout âge et conditions, mais tous à la recherche de cette sensation de liberté que procure la montagne.

Les sentiers de “Grande Randonnée”.

Avec l’avènement de tourisme de montagne d’été, s’est développé un réseau de sentier aujourd’hui très célèbre : les fameux GR.
G.R. signifient Grande Randonnée. C’est itinéraire parcours des centaines de kilomètres partout en France, dans des zones très reculées et difficiles d’accès parfois, ou au contraire sur des terrains beaucoup plus accessibles dans d’autres cas. Ces sentiers sont balisés par une double marque blanche et rouge qui en font la signature unique et reconnaissable partout.
Les principaux GR sont maintenant devenus des “stars” comme le plus réputé et le plus craint d’entre eux, le GR 20 qui traverse la Corse du nord ouest au sud est en près de 14 jours !

Parmi les autres GR qu’il faut avoir fait, le GR 10 dans les Pyrénées fait parti là aussi des références tout comme le GR 54 dans les Alpes. D’autres sont plus inattendus comme le GR 11 qui sillonne les sentiers en île-de-France, ou le GR 34 qui permet de randonner en…Bretagne.

Un vrai voyage à organiser

On voyage donc pour faire une randonnée de plusieurs jours sur un GR. C’est devenu un objectif de vacances, avec toute l’organisation nécessaires pour cela. Car il ne faut oublier, malgré la démocratisation de la pratique, que faire de la randonnée en montagne implique quelques règles évidentes. C’est encore plus vrai quand on évoque des sentiers aussi durs et long que celui qui parcours l’île de beauté, avec des journées de marche longues, fatigantes, pendant lesquelles les organismes seront mis à dur épreuve. Afin d’éviter ( ou de limiter) toutes déconvenues une fois sur place, il est conseiller d’arriver physiquement préparé, équipé de façon adéquate pour passer 15 jours en haute montagne, d’avoir avec soit les Topoguides Corse , d’être très vigilants sur la météo montagne et surtout d’être conscient de ses limites. Une fois tout cela bien gérer, le plaisir sera alors au rendez vous de façon certaines. Le GR 20, comme la plus part des sentiers, offre ce que l’on est venu y chercher : une évasion, un besoin d’aventure que l’on partage souvent à plusieurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.